LES CLÉS POUR UNE ALIMENTATION RESPONSABLE 

Lutter contre le gaspillage alimentaire c'est aussi faire attention à se propre consommation.
Alors commant opter pour une alimentaion responsable qui respecte l’environnement qui soit bénéfique pour l’économie locale, bonne pour la santé et positive pour la société ? 

 

On vous donne les ingrédients ci-dessous ! 
 

 

1. CHOISSISEZ BIEN VOS PRODUITS

CHOISISSEZ des fruits et légumes de saisoN

4 fois plus de kgCO2e sont générés par une tomate produite hors saison que par la même tomate produite à la bonne saison.

Or, nous sommes environ 75% de Français à déclarer consommer des tomates en hiver.

C'est aussi vrai pour les fraises : 1 kg consommé en hiver génère 40% d'émissions de gaz à effet de serre de plus que la même quantité produite en saison.

Bénéfiques pour le climat et la santé, les fruits et légumes de saison sont également meilleurs au goût.

Alors, vous avez des doutes sur la saison d'un fruit ou d'un légume ?
Posez la question au simulateur par ici : 



 

source : mesfruitsetlegumesdesaison.fr

Légumes frais sur une étalage
warren-wong-J33qmCVr02A-unsplash (1).jpg

PRIVILÉGIEZ LES CIRCUITS COURTS ET LE LOCAL !

En plus de limiter le transport des denrées, vous soutenez l’agriculture locale, producteurs et artisans de votre région.

Comment ? Dans des épiceries indépendantes, vrac ou de proximité, en achetant vos produits dans des magasins de producteurs, en AMAP ou bien à la Ruche Qui Dit Oui.

Certains revendeurs travaillent également en direct avec des producteurs locaux et peuvent livrer à domicile, ce qui peut être une bonne alternative si vous manquez de temps pour faire vos courses.

FAVORISER DES PRODUITS BIOS

Manger bio, c'est opter pour une alimentation plus saine et sans pesticide.

Nous vous invitons à lire l'article très complet de Green Peace sur ce sujet :  "Pourquoi manger bio"

 

Image de Drahomír Posteby-Mach

2. RationaliseZ VOS achats

Untitled design.jpg

PRÉPAREZ VOTRE LISTE DE COURSE

Qui n'a jamais pensé que les courses étaient une corvée ?

Et bien sachez que préparer sa liste en amont va vous permettre : 
• De passer moins de temps dans les magasins
• D'éviter d'acheter en trop grande quantité et de ne pas pouvoir consommer tous les aliments avant leur date de péremption.

Alors comment on fait ? 

 

 • On imagine ce que l'on va manger dans la semaine ! Cela vous permettra de bien évaluer vos besoins.

 • On ne fait pas ses courses lorsqu'on a faim : vous éviterez ainsi quelques achats impulsifs et un parcours archaïque dans le magasin !

• On reste vigilant sur les offres dites
« promotionnelles » : q
uand vous trouvez des produits en promotion, demandez-vous si la quantité proposée est en rapport avec votre consommation.

Fini le plastique ! place aux achats en vrac

Vous pourrez ainsi  :

1. Réduire vos déchets !

Chaque ménage jette en moyenne 10 emballages par jour soit 24 millions de tonnes d’ordures ménagères par an (contre 22 millions de tonnes de déchets issus des petites entreprises ou commerces).
Le vrac favorise donc la réduction des déchets, mais aussi des emballages inutiles.

2. Lutter contre le gaspillage alimentaire ! 

Acheter en vrac vous permet d'achetez uniquement les quantités dont vous avez besoin et d'éviter ainsi le gaspillage alimentaire.
Cela vous permet également de ne pas stocker des denrées alimentaires inutiles dans votre placard !

3. Tester de nouveaux produits ! 

Acheter de nouveaux produits en petite quantité vous permettra de tester de nouvelles recettes ! 


Consommer vrac demande une certaine organisation : même si certaines épiceries vrac proposent des sachets kraft pour vous servir, l'idéal est quand même d'apporter ses propres contenants. 
Il faut donc bien penser à les avoir avec soi !
De retour à la maison, pensez à rapidement ranger vos produits secs dans des contenants bien hermétiques.

Untitled design (2).jpg

3. LISEZ BIEN les indications de peremption

Untitled design (3).jpg

Jetez une coup d'oeil régulier sur les dates de péremption

Comprendre les dates de péremption vous permettra de ne plus jeter de produits alors que ces derniers sont encore consommables !

Toutes les  dates de péremption ne signifient pas la même chose.

Il convient de bien apprendre à les décrypter car elles cachent des réalités différentes.

 

  • Date limite de consommation (DLC)

Denrées très périssables (viandes, poissons, œufs, produits laitiers)

 

Mention : « À consommer jusqu'au » accompagné  du jour et du mois

 

Signification : Au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être ni vendu ni consommé, car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire.

  • Date de durabilité minimale (DDM), qui remplace la date limite d'utilisation optimale (DLUO)

Denrées moyennement et peu périssables tel que les produits secs, stérilisés, lyophilisés et déshydratés

 

Mention : « À consommer de préférence avant le… » suivi d'une indication temporelle d’autant plus précise que la DDM est courte

 

Signification : Au-delà du délai mentionné, les qualités gustatives et nutritionnelles du produit peuvent s'altérer mais il reste consommable.

4. BIEN CONSERVER SES ALIMENTS

Rangez bien vos produits. Les aliments se conserveront mieux

Pour prévenir la dégradation des denrées alimentaires et éviter la propagation des odeurs et des contaminations, il vaut mieux emballer les denrées avant de les ranger dans le réfrigérateur.

 

 

Préférez des boîtes de conservation réutilisables (il en existe de toutes les tailles) plutôt que des sacs ou films en plastique ou en aluminium jetables.

 


Il est aussi possible de congeler les aliments pour allonger leur durée de vie.

Par exemple, si la date de péremption d'un produit approche et que vous pensez ne pas pouvoir l'utiliser avant, congelez-le : vous pourrez ensuite l'utiliser au moment qui vous conviendra.

 


Surveillez les fruits afin d'enlever ceux qui sont abîmés de la corbeille ; ainsi ils ne contamineront pas les autres.

Untitled design (5).jpg
Untitled design (4).jpg

Rangez votre réfrigérateur pour ne rien oublier dans le fond

En fonction des dates limites de consommation, rangez devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement.

  • À - 18 ℃, les surgelés et les glaces

 

  • Entre 0 ℃ et + 4 ℃, la viande, les volailles, poissons, charcuterie, fromages frais et au lait cru, crèmes, yaourts, desserts, jus de fruits, produits entamés et en cours de décongélation

 

  • Entre + 4 ℃ et + 6 ℃, les aliments cuits, produits faits maison, yaourts et fromages faits à coeur

 

  • Dans le bac à légumes, les légumes et fruits frais lavés, fromages à affiner (emballés)

 

  • Dans la porte, les œufs, lait, beurre, jus de fruit entamés.

5. Il n'y a pas de secret : CUISINEZ !

Cuisinez la bonne quantité pour éviter les restes

Bien doser ses aliments permet souvent d'éviter les restes qui s'accumulent dans le réfrigérateur ou qui sont parfois jetés à la poubelle.

 

Il est possible d'utiliser des instruments appropriés : verre doseur, tasse, cuillère à soupe et balance sont quelques ustensiles bien pratiques pour calculer les quantités adaptées au nombre de personnes à table.

 

Indication sur les doses - Pour une personne adulte, on dosera :

Lentilles : 3 cuillères à soupe bien remplies

Riz : ½ verre

Pâtes : un verre par personne

Poisson : 140 g par personne

Brocolis : 2 « bouquets »

Pommes de terre : 5 petites pommes de terre

Laitue : un bol (type bol de céréales)

Untitled design (6).jpg
0E7DAC8B-3D97-4EEF-8F00-2D88D1181F24_1_1

NE JETEZ PLUS LES EPLUCHURES, CUISINEZ LES !

On ne pense pas toujours à cuisiner les restes ou les épluchures de légumes.
 

 

Pourtant il existe des recettes très faciles : salades froides pour les pâtes, gâteaux pour finir les œufs et le beurre, pain perdu pour le pain rassis, etc.

 


Evitez aussi de jeter épluchures et chutes des légumes. Chez Simone&Co, on vous partage des recettes sur notre compte Instagram qui vous permettent de moins gaspiller et qui vous permettent d'optimiser vos réserves !